Népal: comment un réseau collaboratif favorise la philanthropie

(english version, click here!)

Le 25 avril dernier, un tremblement de terre dévastait le Népal,  emportant des milliers d’âmes et détruisant bien plus de foyers. Des centaines de répliques ont suivi. Comme beaucoup de voyageurs ayant le privilège de découvrir ce merveilleux pays et de rencontrer son peuple si attachant, nous avons été extrêmement touchés par cette tragédie.

« Kishor, es-tu vivant? Ta famille est sauve? Nos amis? »

La communauté grandissante de U2GUIDE, rassemblant voyageurs et philanthropes, connaissait quelques membres au Népal: Kedhar & Kishor qui est notre « ambassadeur » là-bas et qui a joué un rôle important dans l’élaboration de la vision « U2GUIDE ». Quelques instants après avoir eu connaissance de cette tragédie, nous avons essayé de contacter Kishor, en vain. Emails, appels téléphoniques, messages sur Facebook… rien ne fonctionnait. 3 jours sans nouvelles. 3 jours d’inquiétude et d’espoir! Finalement, le cousin de Kishor, expatrié en Arabie Saoudite comme bien d’autres Népalais, parvient à nous contacter via Facebook et nous informe que Kishor et sain et sauf. Bientôt, Kishor nous appelle pour nous rassurer, en prononçant ces incroyables mots, source d’inspiration:

« Oui, je vais bien. Ma famille également. Nos amis aussi. Nous n’avons plus de toit. Nous dormons dehors. Nous avons presque tout perdu, mais heureusement, nous avons toujours nos amis à travers le monde » – Kishor R.

Voici la résidence dans laquelle la famille de Kishor vivait depuis plus de 350 ans, soit 5 générations: 

« Vous n’aiderez certainement pas le Népal, mais vous avez l’opportunité de soutenir directement quelques familles méritantes! »

Paul et moi sommes activistes humanitaires depuis une douzaine d’années et, à cet égard, nous partageons une vision commune. Cette vision peut s’exprimer par une maxime: « mieux vaut apprendre à pêcher qu’offrir du poisson ». Cependant, mesurant le contexte de cette tragédie et sachant malheureusement le retard avec lequel l’aide parvient aux moins nantis (lorsqu’elle ne fond pas comme neige au soleil, entre des mains corrompues), nous avons décidé de lancer une opération à travers la communauté U2GUIDE. Après tout, quel serait l’intérêt d’une communauté qui n’aiderait pas ses membres? Via Facebook, Email, Twitter & Wechat, nous avons donc suggéré la possibilité de donner de la façon suivante : le plus gros des dons viendrait en aide à notre communauté et une autre partie à une ONG méticuleusement sélectionnée. Dans les jours qui ont suivi, nous avons reçu 2 328,50 euros de divers pays (France, Chine, Angleterre…). Ce chiffre, a priori modeste, nous a beaucoup touchés en réalité, car nous avons pu sentir l’expression du sentiment philanthropique, au sein de notre jeune communauté. Après tout, la philanthropie dépasse l’algèbre:

«- Georges: Nous verserons 30 euros, avec nos modestes moyens, mais si chacun fait un petit effort…

U2GUIDE: Bonjour Georges. Lcœur d’un homme ne se mesure pas à la grandeur d’un don, mais à l’élan et à la spontanéité avec lesquelles il tend inlassablement sa main vers l’autre. » – échange d’emails / U2GUIDE

Cupidité vs. générosité: inspiring Kishor!

À travers Western Union (chaque transfert à destination du Népal étant gratuit pendant quelques semaines… superbe initiative de WU!), nous avons rapidement « envoyé » 1 500 euros à nos amis, afin de les aider. Soyons objectifs: cela ne les aiderait pas à reconstruire leurs foyers, mais au moins cela les soutiendrait moralement et matériellement à faire face aux premières nécessités. Quelquefois, la générosité semble sans limites:

«- U2GUIDE: Bonjour Kishor, Namaste! (…) nous venons de t’envoyer 700 et 800 euros, via Western Union. Merci de partager équitablement avec Kedhar. 

Kishor: Bonjour Eric, Namaste! Mille mercis à la communauté U2GUIDE, à nos amis, aux voyageurs, aux philanthropes de Chine, d’Europe. Mille mercis de nous venir en aide dans ces moments difficiles. Cependant, puis-je te demander un service? Nous avons également trois amis qui s’impliquent avec nous dans les activités U2GUIDE. Ce sont des chauffeurs. Donc, au lieu de partager en deux parts, pouvons-nous partager le don en 5 parts? Pour aider quelques voisins? J’espère que tu comprends. Merci encore!

U2GUIDE: Bonjour Kishor, Namaste! Evidemment!! Tu es formidable! Tu es une source d’inspiration!»

NB: Notez que Kishor nous a fait parvenir les copies de chèques remis à ses 4 amis.

 

IMG_5807Aujourd’hui, Kishor est affairé à démolir manuellement sa maison, avec ses amis. Afin de mieux la reconstruire. C’est évidemment dur pour lui de voir son foyer disparaitre (comme pour beaucoup d’autres familles au Népal) et vous pouvez l’encourager par le biais de son compte FacebookL’un de ses derniers billets s’intitule « Nous sommes le Monde. Lorsque nous sommes unis, tout devient possible ». Nous avons donné un peu. Nous recevons une leçon humaine formidable. Les initiatives humanitaires connaissent souvent cet épilogue. 


Vous pouvez encore soutenir Kishor et ses amis en nous faisant parvenir vos dons. Il suffit d’envoyer un email via action@u2guide.com, préciser « Népal » ainsi que le montant que vous souhaitez offrir. Nous vous ferons parvenir par la suite une invitation à donner via Paypal.

Aujourd’hui et demain, une des meilleurs façon d’aider est tout simplement de partir en voyage au Népal. Après tout, les montagnes n’ont pas bougé, la population reste adorable, et il reste encore beaucoup de choses à voir. 

Parfois, les ONGs sont souvent (sic!) décevantes!

Nous avons reçu 2 328,50 euros. Nous avons donné 1 500 euros à la communauté U2GUIDE du Népal. Il nous restait donc 828,50 euros pour soutenir l’action d’une ONG efficace. À travers notre « réseau humanitaire/ONG » (et LinkedIn), suivant également les conseils de Kishor et grâce à notre expertise, nous avons tenté d’identifier une association à but non lucratif avec des actions locales pertinentes et efficaces. L’une d’entre elles nous a semblé « solide » et nous sommes entrés en contact avec l’équipe, afin de 

(1.) comprendre comment l’argent serait utilisé

(2.) avoir la possibilité d’être informé, en toute transparence, sur l’utilisation de nos fonds. Il est facile d’exhiber la pauvreté à travers des mots et des images pour lever des fonds. Après tout, tout cela a une approche mercantile. Prenez quelques exemples: en Haïti (avec le tremblement de terre), en Thaïlande (avec le tsunami), des sommes pharaoniques, des milliards d’euros, ont été données en quelques jours par le grand public, en réponse à ses tragédies démontrant  l’incroyable potentiel humaniste nos sociétés. Quelques années plus tard, personne ne sait véritablement comment ont été utilisés ces dons. Beaucoup d’experts jugent cette situation honteuse. Nous en faisons partie, d’autant que des reporters pointent de plus en plus d’abus et de dérives. Il faut prendre en compte les bourdes stratégiques (de très onéreux refuges provisoires sont encore achetés et installés en Haïti, alors que la population a davantage besoin de foyers « en dur », disponibles à prix quasi équivalents), la corruption et l’érosion des donations par la masse salariale d’experts en reporting. Finalement, bon nombre de généreux donateurs à travers le monde se sentent utilisés par ces scandales et corollaires : de formidables initiatives manquent de moyens et de promotion. C’est un enjeu cher à U2GUIDE : identifier de formidables initiatives, les promouvoir, les financer et rendre des comptes à notre communauté quant au suivi et à l’efficacité de telles actions. En outre, le « faire-savoir » objectif et transparent doit être un engagement majeur dans la stratégie de l’ONG et doit ainsi être naturellement intégré à son plan d’action.

(3.) présenter notre communauté et sa capacité de promouvoir et financer les actions de l’ONG sur le long terme, par le voyage. 

Un cadre de cette ONG devait revenir vers nous «lundi prochain». Des semaines sont passées et nous attendons toujours de ses nouvelles, malgré notre insistance. Bien évidemment, notre collecte est modeste (mais conséquente du point de vue de celles & ceux qui en ont aujourd’hui besoin).  Bien évidemment, l’équipe de cette ONG devait être extrêmement occupée à déployer ses efforts sur place.

Le financement des ONG « fundraising » coûte actuellement beaucoup  aux grandes ONG. Certaines dépensent entre 15 et 20% de leurs charges opérationnelles à ces fins : pour elles, un don de 10 euros coûte 2 euros. D’autres font appel à des sociétés spécialisées pour les aider et in fine, envoient  des milliers de jeunes rompus à la force de vente, dans la rue. C’est la collecte de rue, le street-fundraising.  L’un des leaders français « ONG Conseil » (sic!) a déclaré dans la presse avoir levé 130 millions d’euros dans la rue, pour un coût de 70 millions euros. Ainsi, un don de 10 euros coûte 5,4 euros. Scandale!

En outre, les nouvelles méthodes de financement gratuites, éthiques et collaboratives introduites par U2GUIDE, basées sur le voyage, devraient éveiller la curiosité et l’intérêt des ONGs? Pas toujours. Heureusement, certaines ONG y sont attentives et prennent le pari de cette nouveauté. Dans notre cas, l’ONG que nous avions contacté ne semble pas embrasser  les dérives évoquées ci-dessous, mais connait certainement des difficultés à financer ses actions. 

Voilà où nous en sommes. Nous nous sommes depuis rapprochés d’autres initiatives et naturellement, nous vous tiendrons informer du devenir de votre générosité.

DES ONG FORMIDABLES EXISTENT!

Une nouvelle fois: DE FORMIDABLES INITIATIVES AVEC UN RÉEL IMPACT, EXISTENT! Plus notre communauté sera grande, plus nous serons capables de les identifier, de les promouvoir et plus nous pourrons exiger l’obtention de compte-rendus transparents. Au final, plus nous serons nombreux, plus nous serons à même de déclencher des changements importants. Tout simplement en voyageant!

De philanthropia avec toute notre affection,

L’équipe U2GUIDE!

Vous souhaitez nous suivre? « Aimez » simplement  notre page facebook et créez un compte gratuitement sur U2GUIDE : ainsi nous vous tiendrons informés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *